fermer
admin

visuel

Permettez-moi de vous dire, d'abord, que je connais bien le Bois du Petit-Château


Elle apostrophe les passants et tente de leur communiquer certains de ses souhaits ou de les interpeller au sujet de sa condition, elle appelle, met en jeu toute une série de gestes ou de mimiques, mais son discours reste obscur parce que les visiteurs ne maîtrisent pas sa grammaire. Chaque samedi et chaque dimanche après-midi, durant le mois de septembre 2012, les visiteurs du zoo du Bois du Petit-Château, à la Chaux-de-Fonds, découvrent ce nouveau pensionnaire : Catherine, un « pas tout à fait singe ». Si elle leur ressemble, Catherine n’est cependant ni un gorille ni un chimpanzé, ni un adulte ni un enfant. Catherine est une créature humanoïde affublée d’un costume de singe. Lorsqu’elle se baisse et marche le dos voûté, on pourrait presque la prendre pour un bonobo, ou un jeune gorille. Par moments, sa gestuelle est si précise, qu’on finit par se prendre au jeu et à la considérer comme un gorille ou un chimpanzé. Mais elle enlève aussitôt sa fausse tête, et continue de se comporter comme un singe. Elle se déshabille, revêt des habits humains, se coiffe et se maquille. On ne comprend plus ce qu’elle fait dans un enclos, on en veut au directeur du zoo, à son personnel.

 

La performance Permettez-moi de vous dire… se déroule dans un enclos du zoo du Bois du Petit-Château réservé pour l’occasion. Les visiteurs/spectateurs peuvent se masser devant l'enclos pour regarder Catherine, il n’y a pas de gradin, de chaises ou de fauteuils installés, rien n’indique qu’il s’agit d’un spectacle. La première partie de la performance, majoritairement improvisée, dure environ une heure : Catherine vit et évolue dans son enclos, tout en se livrant à certaines activités simiennes et/ou humaines, sous le regard des passants venus par hasard ce jour-ci au Bois du Petit-Château. Puis, à 17.00, une heure avant la fermeture du zoo, Catherine se livre à la seconde performance, plus construite, d’environ 30 minutes, qui concentre et précise les activités auxquelles elle se livre le reste de l’après-midi, tout en leur donnant un aspect plus poétique.

 
 
« Qu’est-ce que la liberté ? Ce qui sonne le rappel à la sauvagerie source. »

Pascal Quignard

News

Où en est la nuit? d'après Macbeth de William Shakespeare, mise en scène Guillaume Béguin. Création en mars 2017 au Théâtre de Vidy.